Katholieke Universiteit Leuven


Katholieke Universiteit Leuven
Villanova University

Ethique et foi chrétienne dans la pensée de saint Augustin

L'A. pose d'abord le principe augustinien (dont Augustin n'a pas l'exclusivité): il n'est de morale que révélée, chrétienne. Mais Augustin voit bien les nuances qu'imposent diverses réflexions, et l'on trouve chez lui les thèmes des justes de l'AT, de l'Eglise qui déborde le christianisme visible; il admet des valeurs terrestres et le mélange des Cités, mais tel problème ne trouve pas de solution satisfaisante: ainsi les vertus des païens, considérées au point de vue de l'intention, ne sont pas authentiques puisqu'elles ne se réfèrent pas à Dieu. La tension et le balancement de la pensée d'Augustin devraient empécher de mettre en épigraphe certaines formules coupées des contextes. La seconde partie de l'article expose les grandes lignes de la morale fondée sur les vérités révélées, selon Augustin.

Author: G. Bonnet
Publisher: 1977
Volume:
12
Pages:
46-104
Periodical:
Recherches Augustiniennes
Format: Article
Topic: - Doctrine > From man to God > Divine revelation > Revelation. Holy Scripture. Inspiration. Canon.
- Doctrine > From man to God > Jesus Christ. Redemption. Sacraments. Church. Grace. Mariology. > [Cité de Dieu. Ecclésiologie] > [Membres de l'Église]
- Doctrine > From man to God > [Morale] > [Études générales de morale] > [Morale]
- Doctrine > From man to God > [Morale] > Virtue > [Vertus des païens]
Status: Needs Review