Katholieke Universiteit Leuven


Katholieke Universiteit Leuven
Villanova University

Submit corrections

Osservazioni su intenzionalità e escatologia nel De civitate Dei

G. B. réagit contre une interprétation de la Cité de Dieu qui ne compte que l'admiration qu'A. affiche à l'égard du platonisme, insistant sur le fait que c'est l'oeuvre dans laquelle A. exprime le plus nettement sa rupture avec la pensée païenne (cf. p. 142). Il me fait l'honneur d'avoir réagi "avec vigueur" contre la présentation de l'augustinisme comme synthèse du platonisme et du christianisme (p. 136 - 137). J'ai dénoncé, en effet, l'ambiguïté de cette notion de "synthèse"; mais je ne dirais pas qu'il y a une "distance abyssale entre Platon, Plotin, Porphyre et le fils de Monique" (p. 136), tout simplement parce que qu'A. affirmait que les platoniciens n'ont qu'un pas à franchir pour se faire chrétiens: "paucis mutatis uerbis atque sententiis" (De vera rel. 4, 7; cf. Ep. 118, 21).

Author: Giuseppe Balido
Pages:
133 - 142
Format: Essay
Topic: - Works > De civitate Dei
- Doctrine > Man > Interiority > [Intentionnalité]
- Doctrine > Eschatology, State of Man After Death > [Études générales] > [Eschatologie/fin dernières] > Eschatology
Parent Work: Interiorità e intenzionalità nel 'De civitate Dei' di Sant' Agostino
Status: Active