Katholieke Universiteit Leuven


Katholieke Universiteit Leuven
Villanova University

Submit corrections

Essai sur les rapports entre la pensée grecque et la pensée chrétienne

Aristote et saint Thomas ou l'idée de création. Plotin et saint Augustin ou le problème du mal

L'auteur analyse l'idée du mal dans Plotin et montre qu'elle se rattache à celle de matière. Elle est donc entachée d'un certain dualisme et d'un déterminisme, par quoi l'on est conduit à l'optimisme résigné des païens, mais aussi à assimiler le mal moral au désordre physique ce qui est la négation même de la moralité. De telles conceptions s'opposant radicalement au christianisme. Augustin contredit donc à fond Plotin sur ces points. Il n'en est que plus notable qu'il lui emprunte si visiblement du point de vue formel. On aboutit à des conclusions parallèles, en analysant la notion de Providence dominée, chez Plotin, et comme paralysée par une déterminisme pathéistique. Il faut conclure à la foncière indépendance d'Augustin. "Ce n'était pas Augustin que devenait néoplatonicien, mais Plotin quie devenait chrétien: Augustin le transformait en sa propre substance" (P; 100).

Author: Régis Jolivet
Publisher: J. Vrin, Paris, 1931
J. Vrin, Paris, 1955
Series: Bibliothèque d'histoire de la philosophie
Total Pages:
VIII-209; XIV - 207
Format: Book
Status: Needs Review