Katholieke Universiteit Leuven


Katholieke Universiteit Leuven
Villanova University

Submit corrections

La romanidad de San Agustín

Augustin est un bon citoyen de l'Empire bien qu'il en voie les limites. Puisque nous ignorons l'appartenance ethique d'Augustin, il est impossible d'affirmer qu'il était antiromain par ses origines, mais il apparaît clairement qu'il ne partagea en aucune manière la croyance, remontant à l'époque augustéenne, de Rome ville éternelle. Ainsi la chute de Rome en 410 ne semble-t-elle pas l'avoir ému autrement que par la nécessité de défendre contre le paganisme renaissant le dieu chrétien qui, au dire de beaucoup, n'aviat pas su protéger sa ville. Pour Augustin, aucune oeuvre humaine ne saurait être impérissable. Ne s'étant jamais occupé de politique, il garde toujours envers Rome une attitude froide, mais loyale.

Author: José Oroz Reta
Publisher: S.n., s.l., 1976
Volume:
20
Pages:
353-369
Periodical:
Estudios Clásicos
Number:
78
Format: Article
Topic: - Biography > Background > Roman World > Rome/Roman Empire
Status: Active